Pièces d'échecs sur fond technologique

Article

Garantir l’efficacité de la mise en œuvre de la stratégie  

twitter
linkedin
facebook

Assurer la bonne mise en œuvre de la stratégie est un défi auquel toutes les organisations sont confrontées. Il existe une méthodologie qui se distingue comme un outil puissant pour créer un alignement, en s’assurant que toute l’entreprise se concentre sur ce qui est véritablement important : les initiatives à fort impact. Cette méthodologie est connue sous le nom de Hoshin Kanri et a été largement adoptée par des entreprises cherchant à devancer leurs concurrents.

Dans cet article, le concept de Hoshin Kanri est exploré, ainsi que la manière dont il est appliqué pour aligner les objectifs et les ressources dans l’ensemble de l’organisation. Nous verrons comment ce processus commence par la définition de la stratégie et se termine par une description claire des changements nécessaires au point d’impact, l’endroit où une véritable amélioration est obtenue en reconnaissant les causes racines et en mettant en œuvre des solutions.

Le rôle de la mise en œuvre de la stratégie dans les organisations

Atteindre une croissance élevée et soutenue est un objectif pour toute entreprise. Malheureusement, de nombreuses organisations n’y parviennent pas. Des études révèlent que seulement une petite fraction, environ 10 % des entreprises, parvient à stimuler une croissance constante et rentable au fil du temps.

La clé pour relever ce défi réside dans deux composants fondamentaux, qui sont interconnectés : la planification et le déploiement stratégique. La planification stratégique établit la feuille de route de ce que l’entreprise souhaite atteindre à long terme, en définissant la direction. D’autre part, le déploiement stratégique est le plan tactique, qui représente la manière dont ces objectifs seront exécutés dans la pratique à court terme. Les deux sont vitaux pour que les organisations atteignent des résultats significatifs.

De nombreuses entreprises rencontrent des difficultés dans ces processus, en raison d’une série d’erreurs courantes :

  • Manque d’engagement et d’implication de la gestion : Lorsque la direction n’est pas pleinement engagée dans le processus stratégique, il est plus probable que le plan échoue.
  • Manque d’objectivité et de perspective significative : Définir des objectifs clairs et réalistes, ainsi qu’avoir une vision objective du marché et des capacités internes, est essentiel.
  • Complexité excessive : Rendre le processus trop complexe peut rendre le plan difficile à comprendre et à mettre en œuvre.
  • Absence ou non-suivi d’un calendrier : Ne pas créer ou ne pas suivre un calendrier peut entraîner des retards et une perte de concentration.
  • Plan stratégique réduit à la budgétisation : La stratégie ne doit pas se limiter aux investissements financiers.
  • Sous-estimation des besoins et de la disponibilité des ressources : Il est essentiel d’avoir une compréhension précise des ressources nécessaires et disponibles pour atteindre les objectifs stratégiques.
  • Échec dans le suivi des progrès : L’absence de suivi régulier et normalisé peut entraîner des écarts significatifs par rapport aux objectifs stratégiques, faisant en sorte que les actions correctives soient prises trop tard.
  • Échec dans la définition du succès ou de l’échec en termes quantifiables : Des objectifs et des indicateurs clairs sont nécessaires pour évaluer le succès et apporter des ajustements si nécessaire.

Ce ne sont là que quelques-unes des nombreuses erreurs qui surviennent dans la mise en œuvre de la stratégie. La voie vers une croissance durable et saine exige une approche stratégique solide et une exécution structurée. Éviter ces erreurs est crucial pour les entreprises qui cherchent à obtenir des résultats cohérents et positifs à long terme.

Les étapes du processus de mise en œuvre de la stratégie

La mise en œuvre de la stratégie est un processus fondamental pour garantir que les objectifs stratégiques des organisations soient atteints. Elle implique la traduction des objectifs de haut niveau en actions concrètes, alignant toutes les parties de l’organisation avec la vision stratégique.

Ensuite, les quatre étapes fondamentales de la planification, du déploiement et de la mise en œuvre de la stratégie seront décrites.

Étapes du processus de déploiement de la stratégie

Révision de la stratégie

À cette étape, il est crucial de garantir l’accord entre les décideurs sur la direction stratégique de l’organisation. Le processus commence par la définition d’objectifs disruptifs, également appelés « Breakthroughs« , qui sont traduits en priorités d’amélioration. Cela lie directement la stratégie à l’action réelle.

Les principales étapes de cette phase sont :

  • Collecte et préparation des données : Collecte de données sur l’organisation, données financières, documents stratégiques, études de marché, entre autres.
  • Réflexion sur la performance et Hansei : Réflexion basée sur les données de ventes, les tendances et la compréhension des causes racines. Vérifier l’efficacité de la mise en œuvre du plan stratégique en cours et parvenir à un accord sur les améliorations à introduire l’année suivante.
  • Opportunités stratégiques : Analyse des opportunités stratégiques basée sur les données collectées.
  • Exercice « What a Winner Looks Like » (profil des meilleurs concurrents) : Définition d’initiatives stratégiques, d’options et d’objectifs pour 3 à 5 ans.

Déploiement Hoshin

À cette étape, la stratégie de l’entreprise est déployée aux différents niveaux de l’organisation.

  • Analyse de la chaîne de valeur : analyse des principaux flux de valeur pour identifier les domaines d’amélioration.
  • Construction de la matrice Hoshin de haut niveau (construction de la Matrice X de niveau 1) :
  1. Objectifs disruptifs pour 3 à 5 ans
  2. Objectifs disruptifs pour l’année suivante
  3. Priorités d’amélioration
  4. Objectifs à atteindre
  5. Responsables
  • Définition de la structure de déploiement, en utilisant le processus catchball : Utilisation d’un retour d’information collaboratif pour équilibrer les attentes, les ressources et les délais entre les différents niveaux organisationnels.  Construction des matrices X pour les différents niveaux et des plans d’action pour les points d’impact où la stratégie se matérialise en actions concrètes.

Priorités disruptives

À cette étape, les priorités d’amélioration définies sont quantifiées et suivies.

  • Mise en œuvre avec des bowling charts : Énumération de chaque priorité d’amélioration et de ses objectifs sur un graphique, et quantification des objectifs Hoshin respectifs pour chaque mois.
  • Construction de la salle de contrôle de mission : Développement d’un espace pour le contrôle de la mission, où se tiennent les réunions Hoshin de suivi des progrès de la mise en œuvre de la stratégie.
  • Mise en œuvre avec des Événements KAIZEN™ : Utilisation d’Événements KAIZEN™ pour la mise en œuvre des améliorations de manière rapide et efficace.

Revue Hoshin

Cette étape implique des révisions régulières pour corriger les écarts et améliorer le processus.

  • Révision mensuelle Hoshin et processus de contre-mesures : Correction des écarts par rapport aux objectifs partiels et mise en œuvre de contre-mesures.
  • Rétrospective Hoshin : Réflexion sur le processus, identification des opportunités d’amélioration et décisions pour le prochain cycle.

Le processus Hoshin garantit que la stratégie est mise en œuvre de manière efficace, encourageant l’amélioration continue et l’alignement dans toute l’organisation.

Utilisation de la matrice X dans le déploiement et la mise en œuvre de la stratégie

La Matrice X apparaît comme une solution efficace pour relever les défis de la mise en œuvre de la stratégie. Elle permet de résumer la stratégie de manière concise sur une seule page, la rendant accessible à tous les membres de l’organisation.

La construction de la matrice implique de répondre à cinq questions clés :

  • Qu’est-ce que vous voulez atteindre d’ici 3 à 5 ans ?  Définit les objectifs à long terme.
  • Jusqu’où voulez-vous aller la première année ?  Établit les objectifs à court terme.
  • Comment le ferons-nous ? Décrit les stratégies et approches pour atteindre les objectifs.
  • Comment mesurera-t-on le succès ? Spécifie les indicateurs pour suivre les progrès.
  • Qui est responsable ? Identifie les personnes responsables de chaque aspect du plan.
Construction de la matrice x

La structure à quatre quadrants de la Matrice X organise clairement les éléments clés de la stratégie :

  • Quadrant Sud : Définit les objectifs disruptifs de 3 à 5 ans, offrant une vision à long terme de la direction stratégique de l’organisation.
  • Quadrant Ouest : Établit les objectifs disruptifs d’un an, soulignant les objectifs à court terme cruciaux pour l’exécution de la stratégie.
  • Quadrant Nord : Liste les priorités d’amélioration, identifiant les domaines spécifiques nécessitant une attention pour atteindre les objectifs stratégiques.
  • Quadrant Est : Spécifie les objectifs à atteindre, quantifiant le succès et permettant une mesure efficace des progrès.
Quadrants de la matrice x

À mesure que la stratégie est déployée, la Matrice X évolue vers différents niveaux organisationnels. La matrice X de niveau 1, souvent élaborée par le PDG, sert de base à la stratégie globale.  Ensuite, la création de matrices de niveau 2, 3 et ainsi de suite, permet que la stratégie soit déployée à chaque niveau hiérarchique de l’organisation. Cela garantit que chaque équipe comprenne comment ses activités contribuent à la réalisation des objectifs stratégiques de l’entreprise.

Niveaux de la matrice x

En résumé, la Matrice X est un outil puissant pour faciliter la mise en œuvre efficace de la stratégie. Elle simplifie la communication de la stratégie, favorise l’alignement, crée de la responsabilité et permet le suivi et la mesure des progrès. Alors que les organisations font face à la complexité en constante évolution de l’environnement des affaires, la Matrice X se distingue comme un outil indispensable pour traduire la stratégie en résultats tangibles.

L’importance de la formation lean dans la mise en œuvre de la stratégie

La mise en œuvre efficace d’une stratégie organisationnelle requiert un ensemble solide de compétences et de méthodes qui permettent de traduire la vision et les objectifs stratégiques en actions concrètes. Dans ce contexte, les méthodologies lean et KAIZEN™ jouent un rôle crucial, offrant aux équipes les outils et les connaissances nécessaires pour exécuter la stratégie efficacement.

Une stratégie bien définie ne devient efficace que lorsqu’elle est mise en œuvre avec succès à tous les niveaux de l’organisation. Les méthodologies lean visent à former les collaborateurs de toute l’organisation pour contribuer activement à l’exécution de la stratégie, à travers le développement de compétences en leadership, en pensée critique et en résolution de problèmes.

Les méthodologies lean et le KAIZEN™ offrent également une structure à la mise en œuvre de la stratégie. Ils fournissent des outils tels que le Hoshin Kanri, la cartographie des flux de valeur et l’utilisation d’Événements KAIZEN™, qui aident à décomposer la stratégie en actions concrètes et mesurables. Cela rend la stratégie plus tangible et plus facile à gérer.

En plus d’aider à la mise en œuvre, le lean enseigne également l’importance du suivi, de la mesure et du contrôle des processus. Cela est essentiel pour garantir que la stratégie soit sur la bonne voie et pour identifier tout écart nécessitant une action corrective immédiate.

Les méthodes lean et le KAIZEN™ ne fournissent pas seulement des compétences techniques, mais aident également à créer une culture d’excellence dans l’organisation et de gestion du changement, ce qui est fondamental pour la pérennité de la stratégie à long terme.

Avez-vous encore des questions sur le déploiement et la mise en œuvre de la stratégie ?

Qu’est-ce que le Hoshin Kanri ?

Le Hoshin Kanri, également connu sous le nom de Policy Deployment, est une approche de gestion stratégique originaire du Japon qui vise à aligner les objectifs à long terme d’une organisation avec les activités quotidiennes. C’est un processus qui implique la définition d’objectifs stratégiques, le déploiement de ces objectifs à tous les niveaux de l’organisation et le suivi rigoureux des progrès pour garantir la réalisation des objectifs. C’est le processus qui vise à atteindre l’excellence stratégique.

Qu’est-ce que la planification Hoshin ?

La planification Hoshin est un composant du cadre Hoshin Kanri qui se concentre sur la formulation de la stratégie organisationnelle. Elle implique la définition d’objectifs de haut niveau, l’identification des priorités stratégiques et la création de plans d’action pour atteindre ces objectifs.

Qu’est-ce que le déploiement ou la mise en œuvre de la stratégie ?

Le déploiement ou la mise en œuvre de la stratégie, également connue sous le nom de Strategy Deployment, fait référence au processus de mise en pratique de la stratégie organisationnelle. Cela implique le déploiement d’objectifs stratégiques et de plans d’action dans toute l’organisation, garantissant que tous les niveaux et départements sont alignés avec les objectifs stratégiques et contribuent à leur réalisation.

Qu’est-ce qu’une analyse de la chaîne de valeur ?

Une analyse de la chaîne de valeur (VSA – Value Stream Analysis) est un Événement KAIZEN™ qui utilise une méthodologie de cartographie et d’analyse impliquant l’examen du flux d’informations, de matériaux et d’activités nécessaires pour produire un produit ou un service afin d’identifier les domaines d’amélioration.

Qu’est-ce qu’un bowling chart ?

Un bowling chart est un outil visuel pour suivre les KPIs, comparant les métriques réelles de l’organisation aux objectifs que l’organisation a définis. Il permet une analyse rapide des résultats et réduit le temps consacré aux e-mails, rapports et réunions. Les résultats sont affichés en vert ou en rouge, en fonction de l’atteinte ou non des objectifs.

Qu’est-ce qu’une salle de contrôle de mission ou une salle Obeya ?

Une salle de contrôle de mission ou une salle Obeya, dans le contexte d’une transformation KAIZEN™, est un espace physique qui utilise la gestion visuelle pour faciliter la communication, la collaboration et le suivi des initiatives d’amélioration, permettant aux équipes de visualiser et de gérer les informations pertinentes en temps réel.

Qu’est-ce qu’un Événement KAIZEN™ ?

Un Événement KAIZEN™ est une activité spécifique et programmée au cours de laquelle une équipe se réunit pendant une courte période, pour identifier, analyser et mettre en œuvre des améliorations significatives dans un processus, un système ou un domaine de travail spécifique. Caractéristiques d’un Événement KAIZEN™ :

  • Travail en équipe multidisciplinaire ;
  • Alignement et concentration sur un seul thème ;
  • Objectifs quantifiés ;
  • Durée bien définie (jours intensifs) ;
  • Activités sur le Gemba ;
  • Outil ou méthodologie KAIZEN™ Lean standard ;
  • Suivi des résultats et calcul de l’impact financier.

Déploiement de la Stratégie

Découvrez comment améliorer ce secteur d’activité

Personnes et Culture

Découvrez plus d’informations sur ce type de transformation

Restez informé des dernières actualités de Kaizen Institute