Article

L’impact de l’inflation sur le secteur de production

twitter
linkedin
facebook

Aujourd’hui, les producteurs sont confrontés à une combinaison d’événements sans précédent qui ont un fort impact sur leurs marges d’exploitation. Ils doivent faire face à des coûts d’intrants plus élevés dans l’ensemble de leurs activités, pas seulement en ce qui concerne les matières premières mais aussi l’énergie, les composants, les emballages et le transport. Cela entraîne une augmentation générale des prix que les consommateurs paient pour leurs produits et services, car les producteurs doivent protéger leurs marges.

En plus des défis existants liés à l’inflation, les producteurs doivent également se concentrer sur l’investissement dans l’innovation afin de répondre aux changements rapides des tendances de consommation et de renforcer leur présence en ligne et dans le commerce électronique. Mais il faut aussi veiller à réduire l’empreinte environnementale des opérations et à améliorer la durabilité des produits.

Les producteurs rencontrent des difficultés à acquérir et à retenir les talents, étant donné que les salaires et les opportunités d’emploi alternatives augmentent, ce qui entraîne une hausse des coûts de la main-d’œuvre. Ils se battent pour maintenir les opérations à leur capacité maximale et pour conserver tout leur personnel sans augmenter les salaires.

Les facteurs qui ont un impact négatif sur le production

Pénurie de main-d’œuvre et augmentation des salaires

Les producteurs rencontrent des difficultés à acquérir et à retenir les talents, étant donné que les salaires et les opportunités d’emploi alternatives augmentent, ce qui entraîne une hausse des coûts de la main-d’œuvre. Ils se battent pour maintenir les opérations à leur capacité maximale et pour conserver tout leur personnel sans augmenter les salaires.

De plus, le fait que les prix augmentent sans que les salaires n’augmentent affecte la productivité et accroît la rotation du personnel, ce qui entraîne une baisse de la production, des retards de livraison et une diminution de la facturation. Dans cette optique, les secteurs qui sont plus intensifs en capital qu’en main-d’œuvre sont les moins touchés par l’inflation.

Des coûts de matériaux plus élevés

Le secteur de la production comprend toutes les industries qui fabriquent des produits à partir de matières premières par le biais du travail manuel ou de machines, et qui sont fortement dépendantes des variations de prix des matériaux.

Actuellement, en raison de l’instabilité politique et des crises sociales, les coûts augmentent plus rapidement que les prix, ce qui affecte tous les producteurs, en particulier ceux dont les marges sont plus étroites, où la structure de prix du producteur détermine à quel point l’inflation est ressentie.

Dans ces périodes de perturbation, lorsque certains matériaux sont plus difficiles à trouver à des prix raisonnables, les producteurs peuvent soit trouver des moyens de fabriquer leurs produits sans certaines matériaux, soit accepter de devoir les payer plus cher. Cela ne concerne pas seulement les prix des matières premières mais aussi ceux de l’énergie. Avec la récente augmentation des prix du pétrole et du gaz, les producteurs doivent ajouter une autre augmentation de prix à la pile.

Difficultés et goulots d’étranglement de la chaîne d’approvisionnement

Alors que l’augmentation du coût des intrants devient une préoccupation majeure des producteurs, ceux-ci sont également confrontés à une crise de la disponibilité de l’offre – des matières premières aux pièces et composants.

Les perturbations de la chaîne d’approvisionnement sont le résultat de l’environnement difficile actuel. Celles-ci concernent des événements considérables qui rendent plus difficile, plus coûteux ou plus fastidieux pour les producteurs de la chaîne d’approvisionnement d’obtenir les matériaux dont ils ont besoin. Lors de la pandémie, certains producteurs ont ralenti leurs opérations, car tous les acteurs de la chaîne d’approvisionnement ne pouvaient pas répondre à la demande, ce qui a entraîné des pénuries de certains articles. Le conflit en Ukraine a entraîné de nouvelles perturbations, réduisant l’approvisionnement de certains produits fabriqués dans la zone touchée.

Que peuvent faire les producteurs pour réduire l’impact de l’inflation ?

Réduire les délais de production et les besoins en main-d’œuvre

Pour améliorer la productivité globale et réduire l’impact négatif des pénuries de main-d’œuvre et des augmentations de salaire, les producteurs doivent réduire leur besoin de travail manuel et augmenter l’automatisation des tâches répétitives.

Voici quelques solutions possibles :

  • Mise en œuvre du Kobetsu KAIZEN™ pour résoudre les défaillances d’équipement
  • Amélioration des activités de maintenance planifiée en comprenant le chemin critique de l’arrêt
  • Gestion des pièces de rechange en temps réel
  • Adoption de la maintenance prédictive et standardisation des tâches de maintenance
  • Mise en œuvre de la maintenance autonome et du SMED afin de réduire le temps de perte totale dû aux changements de série
  • Optimisation du séquencement des setups

Réduire les coûts de l’énergie et de l’eau

Pour améliorer l’efficacité de l’énergie et de l’eau, les producteurs doivent se concentrer sur la mesure en temps réel des points chauds de la consommation d’énergie et effectuer une analyse coûts/bénéfices pour identifier les équipements critiques dont la performance énergétique doit être améliorée en priorité.

En outre, pour réduire l’empreinte environnementale opérationnelle, ils doivent chercher des moyens de réduire la consommation de ressources et s’efforcer d’atteindre la circularité dans la consommation énergétique et hydrique.

Réduire le stock des matières-premières

Il est essentiel d’affiner la politique de gestion des stocks du producteur pour garantir le bon équilibre entre les niveaux de couverture et les ruptures de stock. De même, le bon lien entre la production et la logistique permettra de réduire le stock de matières premières. Cela peut se faire en mettant en œuvre un algorithme de planification basé sur les données historiques, les Lead Times de réapprovisionnement, la stratégie de stock pour chaque référence, ainsi que sur les données de consommation.

Réduire les coûts des matières premières

Pour réduire l’impact de l’inflation sur la structure des prix, le rendement des matières premières doit être amélioré. À cette fin, il est nécessaire d’améliorer le contrôle du processus en utilisant la méthode Lean Six Sigma pour réduire la variabilité de la consommation. De même, l’adoption de la réingénierie des produits permettra de supprimer les matériaux sans valeur ajoutée ou d’améliorer techniquement la recette pour réduire la consommation de certains matériaux. Une autre action à envisager est la réintroduction des sous-produits dans le processus de production.

Optimisation de la chaîne d’approvisionnement pour anticiper les défaillances de l’approvisionnement

Pour éviter une crise de l’approvisionnement, il est essentiel d’optimiser en permanence la chaîne d’approvisionnement afin d’être prêt à fonctionner dans un environnement entrepreneurial perturbé, en renforçant à la fois l’agilité et la résilience.

Cela peut signifier établir des contrats à plus long terme et améliorer la transparence des coûts avec les partenaires fournisseurs, ou même prendre des mesures plus agressives avec les fournisseurs pour garantir la disponibilité des matériaux. Prendre de telles mesures implique d’établir des relations plus étroites avec les fournisseurs afin d’améliorer la transparence de la chaîne d’approvisionnement grâce à l’utilisation de données en temps réel, afin de mieux prévoir les perturbations de la chaîne d’approvisionnement.

L’optimisation de la chaîne d’approvisionnement pourrait également impliquer l’amélioration de la productivité de cette dernière par l’automatisation des entrepôts et de la production et l’optimisation de la logistique.

Avez-vous encore des questions sur l’inflation dans le production ?

Qu’est-ce que l’inflation ?

L’inflation est un phénomène caractérisé par la hausse générale des prix, tant pour les producteurs que pour les consommateurs, pendant un certain temps. Lorsque le niveau général des prix augmente, chaque euro permet d’acheter moins de biens et de services. L’inflation indique donc une réduction du pouvoir d’achat par euro.

Qu’est-ce qu’une chaîne d’approvisionnement agile ?

Une chaîne d’approvisionnement agile est axée sur la réaction aux risques et aux perturbations de manière flexible et rapide, en s’appuyant sur les données de la demande en temps réel pour la prise de décision. Les principes agiles doivent être adoptés au quotidien dans la gestion de la chaîne d’approvisionnement afin de maximiser l’efficacité des coûts et des performances malgré les circonstances défavorables.

Que sont les coûts des intrants ?

Les coûts des intrants comprennent les coûts encourus pour fabriquer un produit ou fournir un service qui générera des recettes pour l’entreprise, notamment les coûts des matériaux et de la main-d’œuvre. Tous les coûts restants sont liés aux activités générales et administratives.

 

Pour en savoir plus Industrie de l’Assemblage

Pour en savoir plus à propos de la transformation de ce secteur, cliquez ici

Pour en savoir plus Opérations

Pour en savoir plus à propos de l’amélioration de ce secteur d’affaires, cliquez ici

Restez informé des dernières actualités de Kaizen Institute