Comprendre l'initiative Science Based Targets (SBTi)

Article

Comprendre l’initiative Science Based Targets (SBTi)

twitter
linkedin
facebook

Dans un monde où le développement durable est devenu une priorité, l’initiative Science Based Targets (SBTi) se pose comme un guide pour les entreprises souhaitant aligner leurs objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) avec la science du climat. En effet, les émissions de GES ont considérablement augmenté ces dernières années, et cette tendance préoccupante continuera si les organisations et les gouvernements ne jouent pas un rôle actif dans leur réduction.

Découvrez comment la SBTi promeut la responsabilité environnementale, tout en favorisant l’innovation et la compétitivité sur le marché global, et comment votre entreprise peut devenir un leader dans la transition vers une économie bas carbone, contribuant ainsi à un avenir plus durable et plus prospère pour tous.

Qu’est-ce que la SBTi?

L’initiative Science Based Targets (SBTi), en français « objectifs basés sur la science », est une collaboration entre le CDP (Carbon Disclosure Project), le Pacte Mondial des Nations Unies, le World Resources Institute (WRI) et le WWF (World Wide Fund for Nature). Cette initiative a été créée dans le but de mobiliser les entreprises à prendre des mesures urgentes pour lutter contre les changements climatiques, en incitant les entreprises à établir des objectifs de réduction des émissions de GES basés sur la climatologie.

Importance de la SBTi dans le contexte global

La SBTi joue un rôle crucial dans le contexte global, car elle aligne les objectifs de réduction des émissions des entreprises avec les objectifs de l’Accord de Paris, qui vise à limiter le réchauffement climatique bien en dessous de 2°C par rapport aux niveaux préindustriels et, de préférence, à 1,5°C. En promouvant l’adoption d’objectifs basés sur la science, la SBTi aide à garantir que les actions des entreprises soient suffisamment ambitieuses et efficaces pour contribuer significativement à l’atténuation des changements climatiques.

Indications du rapport spécial du Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'évolution du Climat (GIEC) sur les effets négatifs du changement climatique par rapport à l'augmentation de la température mondiale.

De plus, la SBTi encourage la transparence et la responsabilité, puisque les objectifs établis par les entreprises sont révisés et approuvés par l’initiative, fournissant ainsi crédibilité et confiance aux parties prenantes. En outre, l’adoption d’objectifs scientifiques stimule également l’innovation et l’efficacité opérationnelle, contribuant à une économie bas carbone et au développement durable à long terme.

Qu’est-ce qu’un SBT?

Un Science Based Target (SBT), ou Objectif Basé sur la Science, est un objectif de réduction des émissions de GES aligné avec ce que la climatologie indique comme étant nécessaire pour limiter le réchauffement climatique, conformément aux objectifs de l’Accord de Paris. Afin d’être considéré comme un objectif scientifique, il doit être soumis et validé par la SBTi, en veillant à ce qu’il soit ambitieux et cohérent avec les trajectoires de réduction des émissions établies par les scientifiques.

Ces objectifs sont calculés sur la base de méthodologies solides, en tenant compte de facteurs tels que le secteur d’activité de l’entreprise, ses émissions actuelles et ses projections futures. La définition d’objectifs scientifiques implique une analyse détaillée des émissions de l’entreprise, y compris ses activités directes (périmètre 1), sa consommation d’énergie (périmètre 2) et d’autres émissions indirectes le long de la chaîne de valeur (périmètre 3). Les entreprises qui établissent des SBT s’engagent à réduire leurs émissions selon des trajectoires de décarbonation spécifiques, qui sont validées et contrôlées par la SBTi afin de garantir leur cohérence et leur ambition.

Qu’est-ce qu’un objectif Net Zéro ?

Un objectif Net Zéro se réfère à l’engagement d’une entreprise à réduire ses émissions de GES au minimum possible et, par la suite, à compenser toute émission résiduelle par des pratiques d’élimination de carbone, telles que le reboisement, le captage et le stockage de carbone, ou d’autres technologies de compensation. L’objectif final est d’atteindre un bilan d’émissions nul, où les émissions totales de GES sont égales à la quantité retirée de l’atmosphère.

Pour qu’un objectif Net Zéro soit considéré comme solide et crédible, il est essentiel qu’il soit basé sur la science, garantissant que les réductions d’émissions sont cohérentes avec les niveaux nécessaires pour limiter le réchauffement de la planète à 1,5°C. La SBTi propose des conseils et des critères spécifiques permettant aux entreprises de définir et d’atteindre leurs objectifs Net Zéro, promouvant ainsi une transition juste et durable vers une économie bas carbone.

En bref, avec l’urgence croissante de la crise climatique, la définition et la mise en œuvre d’objectifs Net Zéro sont fondamentales pour protéger notre planète et garantir un avenir durable pour les générations futures.

Objectifs et avantages de la SBTi

L’initiative Science Based Targets (SBTi) a pour principal objectif de mobiliser le secteur des entreprises pour adopter des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) qui soient cohérents avec ce que la climatologie indique comme nécessaire pour éviter les pires impacts des changements climatiques. La SBTi fournit aux entreprises un cadre clair et rigoureux pour définir et atteindre ces objectifs, alignant leurs actions avec les objectifs de l’Accord de Paris.

Objectifs de la SBTi

L’initiative SBT a pour mission principale de mobiliser le secteur des entreprises pour adopter des objectifs climatiques ambitieux et basés sur la science, alignés avec les objectifs de l’Accord de Paris. Les principaux objectifs de la SBTi incluent :

  • Définir et promouvoir les bonnes pratiques : établir et divulguer les bonnes pratiques dans la définition d’objectifs climatiques basés sur la science. La SBTi offre une assistance technique et des ressources aux entreprises pour garantir que leurs objectifs de réduction des émissions de GES soient ambitieux et alignés avec les plus récents avancées scientifiques et les objectifs globaux de mitigation climatique ;
  • Évaluer et valider les objectifs : réaliser une évaluation indépendante des objectifs de réduction des émissions des entreprises, en évaluant s’ils sont cohérents avec les trajectoires de décarbonation nécessaires pour limiter le réchauffement climatique à 1,5°C. La SBTi valide officiellement ces objectifs, apportant la crédibilité et la transparence aux initiatives des entreprises ;
  • Mener la campagne « Business Ambition for 1,5°C » : mobiliser les entreprises mondialement pour définir des objectifs basés sur la science qui soient alignés avec un avenir où l’augmentation de la température globale est limitée à 1,5°C. La campagne encourage l’adoption d’actions climatiques ambitieuses, soulignant l’importance d’éviter les impacts climatiques les plus sévères qui surviendraient si le réchauffement global dépassait cette marque.

La SBTi joue ainsi un rôle déterminant dans la transition globale vers une économie bas carbone, en encourageant les entreprises à adopter des pratiques durables et à contribuer significativement à la mitigation des changements climatiques.

Avantages pour les entreprises

Adopter des objectifs basés sur la science apporte une série de bénéfices tangibles et intangibles pour les entreprises, parmi lesquels nous soulignons :

  • Réduction des risques : en alignant leurs stratégies avec les exigences climatiques, les entreprises peuvent mitiger les risques réglementaires, réputationnels et de marché associés aux changements climatiques ;
  • Avantage compétitif : les entreprises avec des SBT sont souvent des leaders en innovation, efficacité et résilience, ce qui peut se traduire par des avantages compétitifs significatifs. Cela peut inclure la réduction des coûts opérationnels en améliorant l’efficacité énergétique et la création de nouveaux marchés pour les produits et services durables ;
  • Accès au capital : les investisseurs sont de plus en plus à la recherche d’entreprises dotées de solides stratégies de développement durable. L’adoption de SBT peut améliorer l’accès au financement vert et attirer les investisseurs intéressés par les critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) ;
  • Réputation et marque : les entreprises engagées dans le développement durable et l’action climatique jouissent souvent d’une réputation plus solide et d’une plus grande loyauté de la part des clients. Cela peut mener à une augmentation des ventes et de la fidélisation des clients ;
  • Engagement des parties prenantes : adopter des SBT peut renforcer la relation avec diverses parties prenantes, y compris les employés, les clients, les fournisseurs et les communautés locales, en favorisant un engagement et un soutien accrus.

Processus d’adhésion à la SBTi

L’adhésion à l’initiative Science Based Targets (SBTi) implique un processus structuré permettant aux entreprises de définir et valider des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre basés sur la science. Ce processus garantit que les objectifs soient ambitieux, transparents et alignés avec les objectifs globaux de mitigation des changements climatiques.

Critères et exigences

Pour adhérer à la SBTi et définir des objectifs basés sur la science, les entreprises doivent remplir certains critères et exigences spécifiques :

  • Engagement formel : l’entreprise doit s’engager formellement auprès de la SBTi, déclarant son intention de définir des objectifs basés sur la science. Cela implique la signature d’une lettre d’engagement et l’inscription sur la plateforme de la SBTi ;
  • Périmètre des objectifs : les objectifs doivent couvrir toutes les émissions significatives de GES de l’entreprise, y compris le périmètre 1 (émissions directes), le périmètre 2 (émissions indirectes de la consommation d’énergie) et, dans de nombreux cas, le périmètre 3 (autres émissions indirectes le long de la chaîne de valeur) ;
  • Cohérence avec l’Accord de Paris : les objectifs doivent être cohérents avec les trajectoires de décarbonation nécessaires pour limiter le réchauffement global de préférence à 1,5°C par rapport aux niveaux préindustriels ;
  • Horizon temporel : les objectifs doivent être de court à moyen terme et inclure des objectifs à long terme pour garantir la continuité des efforts de réduction des émissions ;
  • Transparence et rapport : les entreprises doivent rapporter publiquement leurs émissions de GES et les progrès réalisés vers les objectifs de réduction. La transparence est essentielle pour garantir la crédibilité et la responsabilité.

Étapes du processus

Le processus d’adhésion à la SBTi peut être divisé en plusieurs étapes principales :

  • Engagement : la première étape est l’engagement initial, où l’entreprise signe la lettre d’engagement et s’enregistre sur la plateforme de la SBTi. Cela démontre l’engagement de l’entreprise à établir des objectifs basés sur la science ;
  • Développement des objectifs : l’entreprise développe ses objectifs de réduction des émissions de GES en se basant sur les orientations et méthodologies fournies par la SBTi. Cela implique la collecte de données sur les émissions actuelles, l’analyse des trajectoires de réduction nécessaires et la définition d’objectifs spécifiques et mesurables ;
  • Soumission pour validation : les objectifs développés sont soumis à la SBTi pour validation. La SBTi évalue si les objectifs sont cohérents avec les critères établis et s’ils sont alignés avec les trajectoires de décarbonation nécessaires pour atteindre les objectifs climatiques globaux ;
  • Communication aux parties prenantes : une fois les objectifs approuvés, l’entreprise doit communiquer formellement ses objectifs aux parties prenantes internes et externes. Cela inclut le partage de la confirmation que les objectifs sont alignés avec la SBTi, démontrant ainsi transparence et engagement envers le développement durable ;
  • Mise en œuvre : après l’approbation, l’entreprise met en œuvre les stratégies et actions nécessaires pour atteindre ses objectifs de réduction des émissions. Cela peut inclure l’amélioration de l’efficacité énergétique, l’adoption d’énergies renouvelables, des améliorations des processus de production et d’autres mesures durables ;
  • Suivi et rapport : l’entreprise doit suivre régulièrement les progrès vers les objectifs établis et rapporter publiquement ses avancées chaque année. La transparence dans le rapport est importante pour maintenir la crédibilité et la responsabilité.
Étapes du processus d'adhésion à l'initiative Science Based Targets (SBTi)

Ce processus aide les entreprises à établir des objectifs de réduction des émissions robustes et basés sur la science, contribuant de façon significative à la mitigation des changements climatiques et à la promotion du développement durable globale.

Défis et solutions dans la mise en œuvre de la SBTi

Mettre en œuvre des objectifs basés sur la science (SBTs) peut poser plusieurs défis pour les entreprises. Cependant, avec la bonne approche et le soutien adéquat, ces défis peuvent être surmontés, permettant aux entreprises de récolter les bénéfices de leurs objectifs de développement durable.

Principaux défis

Les principaux défis dans la mise en œuvre de la SBTi sont :

  • Complexité technique : établir des SBT nécessite une compréhension approfondie des émissions de GES de l’entreprise et des méthodologies scientifiques pour calculer les réductions nécessaires. Cette complexité technique peut constituer un obstacle important, en particulier pour les entreprises qui n’ont pas d’expérience préalable en matière d’inventaires de carbone et de modèles climatiques ;
  • Coût initial : mettre en œuvre des mesures pour réduire les émissions peut nécessiter des investissements, que ce soit en technologie, infrastructure, ou changements opérationnels. Ces coûts initiaux peuvent être une barrière, surtout pour les petites et moyennes entreprises ;
  • Résistance interne : les changements organisationnels rencontrent souvent une résistance interne. Convaincre tous les niveaux de l’entreprise, en particulier l’équipe dirigeante, de l’importance et des bénéfices des SBT peut être un défi, mais c’est essentiel ;
  • Données et mesure : collecter, gérer et rapporter des données sur les émissions de GES avec précision peut être complexe, laborieux et chronophage. Les entreprises peuvent rencontrer des difficultés à obtenir des données complètes et fiables, surtout pour les émissions de périmètre 3 ;
  • Alignement de la chaîne de valeur : les émissions indirectes (périmètre 3) représentent souvent une part significative des émissions totales d’une entreprise. Aligner les fournisseurs et partenaires commerciaux avec les objectifs de réduction des émissions peut être difficile.

Solutions et bonnes pratiques

Les entreprises peuvent mener plusieurs activités pour faciliter le processus de mise en œuvre de la SBTi :

  • Engagement de l’équipe dirigeante : impliquer l’équipe dirigeante est indispensable pour la réussite de la mise en œuvre des SBT. Il faut s’assurer que l’équipe dirigeante soit engagée dans le processus, en leur faisant comprendre les avantages pour l’entreprise d’avoir une stratégie solide en matière de développement durable. Il s’agit d’avantages tels que la réduction des risques, l’amélioration de l’image, l’accès à de nouveaux marchés et à de nouvelles opportunités de financement, ainsi que la contribution à un avenir plus durable ;
  • Sensibilisation et formation : investir dans la formation et le développement des compétences des employés sur les questions climatiques et les SBT peut aider à surmonter la complexité technique et la résistance interne. Des ateliers d’initiation, des formations et la diffusion d’informations sur les avantages des SBT peuvent créer un environnement plus réceptif ;
  • Soutien externe : le recours à des consultants spécialisés ou la collaboration avec des organisations qui offrent un soutien technique peuvent aider une entreprise à relever les défis techniques. Des experts dans ces domaines peuvent aider l’entreprise tout au long du processus, depuis la définition des objectifs jusqu’à la gestion du changement organisationnel, garantissant ainsi une transition efficace et sans heurts vers des pratiques plus durables ;
  • Planification financière : développer un plan financier détaillé incluant une analyse coût-bénéfice des actions de réduction des émissions peut aider à justifier les investissements initiaux, tout comme l’identification des aides gouvernementales et des sources de financement externes peut également alléger les coûts ;
  • Partenariats et collaborations : travailler avec les fournisseurs et partenaires de la chaîne de valeur pour définir des objectifs communs et partager les bonnes pratiques peut faciliter l’alignement et la mise en œuvre des SBT. Les partenariats sectoriels et les initiatives collaboratives peuvent amplifier l’impact.

C’est-à-dire que l’adoption de ces solutions et bonnes pratiques peut aider les entreprises à surmonter les défis de la mise en œuvre des objectifs basés sur la science, tout en favorisant une transition réussie vers une opération plus durable et résiliente.

Soutien du Kaizen Institute dans la mise en œuvre de la SBTi

Le Kaizen Institute (KI) offre un soutien complet aux entreprises qui souhaitent définir et mettre en œuvre des objectifs basés sur la science (SBT). Ce soutien inclut des services de conseil, débutant par un diagnostic et une évaluation initiale pour analyser en détail les émissions de gaz à effet de serre et identifier les opportunités de réduction. Ensuite, le KI développe, en collaboration avec l’organisation, des objectifs et des plans d’action spécifiques pour la réduction des émissions. Le suivi du processus avec la SBTi est également pris en charge par le KI.

En outre, le Kaizen Institute soutient la mise en œuvre des stratégies en réalisant des formations pour former les équipes à la gestion des émissions et des chantiers d’initiation pour mettre en œuvre des mesures permettant d’atteindre les SBT.

Le Kaizen Institute aide également à la mise en place d’un modèle de gouvernance pour le développement durable et au suivi des progrès des objectifs établis. La préparation de rapports de développement durable et le partage de critères de référence et de bonnes pratiques sectorielles font partie intégrante du soutien offert.

Le soutien du Kaizen Institute permet aux entreprises d’adopter une approche personnalisée, adaptée à leurs besoins spécifiques, garantissant des résultats durables et une transition fluide et efficace. Avec le soutien du Kaizen Institute, les entreprises peuvent définir et atteindre leurs objectifs, créant ainsi de la valeur à la fois pour l’entreprise et pour l’environnement.

Avez-vous encore des questions sur la SBTi ?

Qui peut participer à la SBTi ?

La SBTi encourage les institutions financières et les entreprises de tous les secteurs et tailles à développer des objectifs basés sur la science (SBT). En reconnaissant les différences entre les domaines d’activité, la SBTi offre des orientations spécifiques par secteur et un processus simplifié pour les Petites et Moyennes Entreprises (PME).

La SBTi accorde une attention particulière aux entreprises des secteurs à fortes émissions, qui jouent un rôle vital dans la transition vers une économie à zéro carbone.

Les PME peuvent valider leurs objectifs à court terme et net zéro en soumettant leur dossier au système simplifié de validation des objectifs pour PME.

Le SBTi n’évalue pas actuellement les objectifs des municipalités, des gouvernements locaux, des institutions du secteur public, des établissements d’enseignement ou des organisations sans but lucratif. Toutefois, ces parties prenantes sont encouragées à adopter les méthodes de définition des SBT à titre individuel.

Comment la SBTi valide-t-elle les objectifs comme étant « basés sur la science » ?

Lorsqu’une entreprise soumet un objectif, l’équipe de validation des objectifs de la SBTi réalise une évaluation pour garantir que l’objectif est conforme aux critères de la SBTi et aligné avec la climatologie. Si l’objectif remplit les critères établis, il est validé et marqué sur le tableau de bord des objectifs de la SBTi comme « objectifs établis ». Si l’objectif n’est pas conforme, la SBTi fournit un retour d’information à l’entreprise, l’encourageant à apporter les ajustements nécessaires et à soumettre à nouveau l’objectif pour validation.

Comment sont traités les objectifs du périmètre 3 ?

Les objectifs du périmètre 3 sont obligatoires s’ils représentent une part significative des émissions totales de l’entreprise. La SBTi fournit des orientations sur la façon d’identifier, de quantifier et de définir des objectifs pour ces émissions indirectes tout au long de la chaîne de valeur.

Que se passe-t-il si une entreprise ne parvient pas à atteindre ses objectifs ?

Si une entreprise ne parvient pas à atteindre ses objectifs, il est important de revoir et d’ajuster les stratégies et actions mises en œuvre. La SBTi encourage la transparence et la responsabilité, recommandant que les organisations communiquent publiquement les défis rencontrés et les mesures prises pour les corriger.

Les SBT peuvent-ils être ajustés au fil du temps ?

Oui, les objectifs peuvent et doivent être revus périodiquement pour garantir qu’ils restent alignés avec les avancées scientifiques et les changements dans les opérations de l’entreprise. La SBTi recommande que les objectifs soient revus tous les 5 ans ou en cas de changements significatifs.

Développement Durable

Découvrez comment améliorer ce secteur d’activité

Restez informé des dernières actualités de Kaizen Institute